Tout savoir sur les pinces médicales

Parmi les instruments médicaux que tout médecin, qu’il soit infirmier, chirurgien, médecin généraliste, dentiste, etc, doit disposer figure les pinces chirurgicales. Ce sont des dispositifs manuels utilisés lors d’opérations de chirurgie. Généralement, elles se présentent sous la forme de leviers articulés servant à réaliser des opérations ou à saisir le matériel médical. Selon le type d’interventions médicales, il existe de nombreux types de pinces avec des fonctions très variées qui s’adaptent aux besoins des professionnels de la santé. De véritables prolongements de la main, ces pinces ont été sélectionnées pour leurs qualités de précision et de la praticité, mais surtout pour leur capacité à préserver l’hygiène des patients et des soignants. Vous êtes un professionnel médical et vous voulez en savoir plus sur ces pinces ? Cet article est fait pour vous !

Connaître les différents types de pinces médicaux selon les spécialités chirurgicales

En effet, certaines pinces sont associées à une spécialité médicale, comme la chirurgie. Parmi elles, on peut citer :

Les pinces de gynécologie

La pince de gynécologie inox se décline en plusieurs types, tels que :

·  La pince de Museux : c’est une pince hémostatique qui s’utilise lors d’une césarienne. Elle est dotée d’un système de cran permettant de bloquer son écartement ainsi que de larges griffes se trouvant à l’extrémité de chaque branche, ce qui permet une préhension efficace et sûre, en chirurgie obstétrique.

·  La pince de Pozzi : aussi appelée Tenaculum, elle est utilisée en gynécologie obstétrique pour la préhension du col utérin. Cependant, elle peut également servir pour immobiliser le col lors de certaines interventions.

·  La pince de Foerster : cette pince est généralement utilisée en gynécologie obstétrique, permettant de prendre et maintenir les compresses ou les tissus. La pince de Foerster dispose de larges œillets ronds et striés, ce qui lui permet d’exercer une bonne pression avec un minimum d’effort et de traumatisme.

En outre, cette pince s’utilise également pour appliquer des pressions avec de compresses sur les zones de saignement ou pour retirer de petites quantités de liquides de la zone opératoire.

Les autres types de pinces 

Vous trouverez, par exemple :

·  Les pinces de chirurgie gastro-intestinale : comme la pince d’Allis, elle possède des mors très efficaces pour saisir et pour écarter les tissus musculaires lors d’une intervention chirurgicale. C’est d’ailleurs l’outil parfait pour mettre un organe en position arrière ou sur le côté afin de rendre la partie souhaitée plus visible et faciliter ainsi le travail du chirurgien.

·  Les pinces de traumatologie comme la pince de Kocher

·  Les pinces électrochirurgicales : celles-ci sont utilisées avec un bistouri électrique pour la coupe et la coagulation des tissus.

·  Les pinces de chirurgie endoscopique : elles sont principalement utilisées pour la laparoscopie.

Comment choisir une pince de chirurgie ?

Pour bien choisir sa pince de chirurgie, il est essentiel de prendre en compte quelques critères importants, à savoir :

La fonction

Il existe de nombreux types de pinces associés à des fonctions spécifiques et en relation avec des domaines d’application.

L’hygiène

Dans la grande majorité, les pinces médicales ont un caractère invasif, pouvant être en contact avec les organes internes et les chairs. D’ailleurs, c’est pourquoi elles nécessitent une attention particulière concernant leur nettoyage et leur stérilisation.

Le nettoyage, visant à éliminer toute matière étrangère des instruments chirurgicaux, doit être réalisé avec de l’eau et des détergents ou des produits enzymatiques adaptés. Ici, ces instruments doivent être soigneusement nettoyés avant la désinfection et la stérilisation.

Le matériau

Les pinces se déclinent dans de nombreux matériaux différents, comme l’acier inoxydable, le plastique, le platine, etc.

L’ergonomie

Le corps des pinces doit garder une longueur suffisante, notamment comprise entre 11 à 13 cm. Cela permet d’assurer une bonne stabilité dans la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *